Projet IDEX/I-SITE Future non retenu

Le projet IDEX/I-SITE FUTURE porté par Université Paris-Est n’a pas été retenu. C’est un nouvel exemple de problème de gouvernance de l’équipe sortante, alors que les enjeux financiers étaient importants (5 à 7 millions d’euros par an pendant 10 ans par le PIA, plus les cofinancements par les partenaires). Ces derniers mois, les opposants à la fusion ont été critiqués par la présidence, avec des formules du type « attention car pas de fusion, pas d’I-SITE ». Or malgré le soutien de nombreuses personnalités politiques, comme lors de l’audition devant le jury, le projet n’a tout de même pas été retenu. Cet exemple pointe tout ce que nous dénonçons dans la liste « Quelle gouvernance pour quelle université ? » : problème de gouvernance, pas d’écoute, manque de concertation dans le montage du projet, sans compter les imprécisions sur le pilotage du projet lors de sa mise en oeuvre.

 

Publicités

A propos F.B. Gervais

Enseignant-chercheur en informatique
Cet article a été publié dans Nouvelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Projet IDEX/I-SITE Future non retenu

  1. Ping : UPEC : la fusion suspendue | Histoires d'universités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s